Festival “Cultures & Nous”

Cultures et nous, pour s’enrichir de cultures

Un nouveau festival voit le jour à Boulazac. En effet la municipalité a décidé de mettre en avant, chaque année, la culture de citoyens de la commune, à travers l’événement Cultures et nous, dont la première édition se déroulera en centre-ville de Boulazac et à Saint-Laurent-sur-Manoire.

Du 1er au 3 octobre, chacun pourra se plonger dans l’ambiance du royaume chérifien à travers des concerts, défilé de mode ou repas, sans oublier le côté artistique qui s’exprimera sous diverses formes, grâce à un partenariat entre le Studio 53, l’Agora PNC, la Médiathèque Louis Aragon, l’association Main de l’espoir Dordogne, le palio et la galerie Bim’Art, rassemblés autour de la Ville.

Cultures et nous, c’est aussi la mise en avant du 7e art et la valorisation du cinéma boulazacois, Studio 53. Des projections dédiées au Maroc ont été sélectionnées par Ciné Passion 24, spécialement pour cet événement, avec quatre projections dont un film d’animation et une avant-première, deux le samedi et deux le dimanche.

Le programme du festival :

Vendredi 1er octobre

19 h salle polyvalente de l’Agora, ouverture du festival en musique avec le groupe Rose du Désert qui nous entraîne dans les rythmes de la Dakka Mariakcha (lien internet), et avec la chorale de la commune, Bim Bam Boum.

20 h 30 au Palio : concert de l’Orchestre national de Barbès groupe de musique français fondé en 1995 à Paris, plus précisément dans le quartier de Barbès d’où il tire son nom (pour en savoir plus : orchestrenationaldebarbes.com). Il est composé aujourd’hui d’un mélange de musiciens nord-africains, portugais et français « d’en haut, d’en bas et d’à côté » comme ils se définissent eux-mêmes (tarif et réservation au 05 53 35 59 65 ou sur http://www.agora-boulazac.fr/billetterie/. Un tarif réduit est proposé aux habitants de Boulazac Isle Manoire 10 € par adulte et 6 € moins de 12 ans – réservations par téléphone).

Samedi 2 octobre

10 h 30 Médiathèque Louis Aragon : contes marocains (dès 5 ans) Même animation à 14 h 30 (dès 12 ans). Halima Hamdane, conteuse professionnelle qui s’adresse aussi bien aux enfants qu’aux adultes a été bercée enfant par les contes que lui racontait sa grand-mère. Aujourd’hui, elle fait revivre l’émerveillement qu’elle ressentait alors, avec la formule magique « Il était une fois ». Plus de précisions sur halimahamdane.com

10 h et 11 h salle de l’Agora : ateliers calligraphie à faire en famille avec Yassine Kasmi, artiste plasticien – calligraphe, autodidacte). Ses créations sont le fruit d’une rencontre entre signes et matières, compositions et mouvements. Sa peinture est traversée par la lettre calligraphiée, qui y laisse juste une empreinte, le témoignage d’un passage, sans aucune signification (pour en savoir plus : https://www.facebook.com/yassine.kasmi.7).

12 h – 15 h salle Jean Jaurès :  repas marocain avec l’association Main de l’Espoir : couscous poulet merguez, 2 pâtisseries, 1 thé à la menthe : 12 € pour les adultes, 6 € enfants de 5 à 12 ans et gratuit pour les moins de 5 ans. Réservation obligatoire au 06 59 80 27 25. Puis défilé de mode de tenues marocaines, danses et musiques traditionnelles.

15 h à 18 h place de l’Agora : animations : tente berbère, mini-souk, thé, et performance artistique de calligraphie de Yassine Kasmi.

16 h 30 galerie BIM’Art à Saint-Laurent-sur-Manoire : inauguration de l’exposition de Yassine Kasmi et de Hamid El Bouanani. Page facebook de la galerie.

Le programme en détail du Studio 53 :

Samedi 2 octobre

17 h 30 : Adam. Réalisé par Maryam Touzani. Dans la Médina de Casablanca, Abla, veuve et mère d’une fillette de 8 ans, tient un magasin de pâtisseries marocaines. Quand Samia, une jeune femme enceinte frappe à sa porte, Abla est loin d’imaginer que sa vie changera à jamais. Une rencontre fortuite du destin, deux femmes en fuite, et un chemin vers l’essentiel.

20 h : avant-première de Haut et fort de Nabil Ayouch. Anas, ancien rappeur, est engagé dans un centre culturel d’un quartier populaire de Casablanca. Encouragés par leur nouveau professeur, les jeunes vont tenter de se libérer du poids de certaines traditions pour vivre leur passion et s’exprimer à travers la culture hip hop...

Dimanche 3 octobre

11 h : cinéma jeunesse avec La petite fabrique du monde de Cristina Lastrego, Francesco Testa, Kirsten Lepore.Faire surgir du sable ou de la neige de drôles de bonhommes, construire avec des objets glanés ici ou là le palais de ses rêves, dessiner la vie, suivre une drôle de coccinelle dans un grand voyage, admirer dans une féérie de couleurs la naissance de l’univers et de l’Homme. La matière s’anime comme lorsque l’enfant joue et invente son monde.(A partir de 3 ans).

Un programme de six court-métrages venant des quatre coins du monde dédié à l’imaginaire et à l’émotion des tout petits spectateurs.

16 h : Le miracle du Saint inconnu de Alaa Eddine Aljem. Au beau milieu du désert, Amine court. Sa fortune à la main, la police aux trousses, il enterre son butin dans une tombe bricolée à la va-vite. Lorsqu’il revient dix ans plus tard, l’aride colline est devenue un lieu de culte où les pèlerins se pressent pour adorer celui qui y serait enterré : le Saint Inconnu. Obligé de s’installer au village, Amine va devoir composer avec les habitants sans perdre de vue sa mission première : récupérer son argent.

Toutes les séances sont au tarif unique de 3 €.

  • Ce contenu vous a-t-il été utile ?
  • OuiNon
Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×